• Un père idéal, Paul Cleave

     

     

    Le père d'Edward est en prison depuis 20 ans pour le meurtre d'une dizaine de prostituées. Il a été arrêté quand Edward avait 9 ans. Comme beaucoup d'enfants à cet âge-là, il voyait son père comme un héros. Un an plus tard, sa mère s'est suicidée. A 19 ans, sa soeur Belinda est morte sous l'emprise de la drogue. Edward n'a jamais eu la vie facile mais depuis qu'il a rencontré Jodie, sa femme, tout va pour le mieux. Ils ont même une fille, Sam, âgée de de quelques années. Ce jour-là, il déjeune avec Jodie puis ils se rendent à la banque, où ils ont rendez-vous. Cependant, ce rendez-vous va vite tourner au cauchemar lorsque 6 braqueurs armés rentrent dans la banque et menacent les personnes présentes. L'un d'eux est sur le point de tuer une des employées quand Edward, ne pouvant la laisser se faire tuer alors qu'elle n'a rien fait, se lève et dit aux braqueurs de la laisser tranquille et de le prendre lui à la place. Sans le savoir, il vient de vendre la vie de sa femme. Quelques secondes plus tard, elle est emmenée dans la rue et exécutée devant les yeux de son mari, se maudissant plus que jamais et se promettant de la venger. Il ne peut pas croire que sa femme vient d'être tuée à seulement quelques jours de Noël. Ne se sentant pas la force de commencer son travail de deuil, et de rester les bras croisés à attendre que les flics se bougent, il décide d'agir lui-même. Au même moment, son père, qu'il n'a pas vu depuis 20 ans, le contacte et demande à le voir. Edward ne sait qu'en penser mais il se laisse dominer et va commettre bien des erreurs, irréparables. A partir du moment où on touche à sa famille, Edward ne répond plus de rien...

    Sincèrement, je crois que Paul Cleave est fou ! Il a sûrement besoin de consulter un psy ou d'être enfermé. Pour écrire un tel roman, il faut avoir une case en moins. Comment un humain tel que vous ou moi peut écrire un roman débordant d'autant d'horreur ? Ce n'est même plus un thriller. Ce livre vous glace le sang, vous empêche de dormir, vous fait fouiller la maison dès qu'il commence à faire noir au cas où quelqu'un y serait caché. Il vous terrorise au point de ne plus ouvrir la porte quand ça sonne, à ne plus décrocher le téléphone, à vérifier que tous vos couteaux sont toujours à leur place. Ce mec est TE-RI-FIANT.

    J'ai lu ce roman en quelques jours seulement ; j'ignore si c'était parce que l'histoire était intéressante, ou bien pour en finir le plus vite possible. Sûrement un peu des deux. J'en conçois, l'histoire en elle-même est plutôt passionnante bien que j'ai du mal à comprendre certains points.

    1- Pourquoi s'acharner à retrouver 6 braqueurs parce que l'un deux a tué sa femme seulement parce qu'il fallait une victime ? Je veux dire, je comprends, mais ce n'est pas comme si sa femme avait été visée exprès, pas comme si quelqu'un voulait réellement sa mort, c'était du "hasard".

    2- Pourquoi faire autant de dégâts et ne pas laisser les flics s'occuper de cette affaire ? J'avoue que je suis légèrement trouillarde sur les bords donc je ne pense pas que j'aurais été aussi loin que lui.

    Il faut avoir les tripes bien accrochées pour pouvoir lire ce roman. On ne compte plus les passages gores et sanglants à souhait. C'est presque à vomir. Cleave est un tordu de première pour avoir écrit ça, et encore pire : pour l'avoir imaginé. Je crois que je ne guérirai jamais d'avoir lu ce roman ! Ce roman est tellement tordu, tellement pensé, tellement machiavélique qu'on se dit que seul un criminel aurait pu l'écrire. Bien que ce ne soit pas le cas, évidemment. Enfin, j'espère. ^^

    Honnêtement, je ne pense pas ouvrir un autre livre de cet auteur de ma vie ; j'en ai eu pour mon compte. J'ai les images en tête désormais.

    Cependant, je dois avouer que Paul Cleave écrit très bien, les mots choisis sont justes et placés au bon endroit. Il a su planter son décor, son suspense, qu'on ne peut lâcher ce bouquin avant de l'avoir fini, tout en redoutant certains passages.

    On a du mal à comprendre Edward, pour ma part du moins. Je n'arrivais pas à le cerner, comme s'il m'échappait à chaque fois. Je le prenais pour un fou. Je ne le calculais pas. Mais à la fin, j'ai tout compris, d'un seul coup. Comme si je lisais à l'intérieur de ses pensées. Et j'ai vu l'homme fragile qu'il était, faible, dominé et surtout détruit. Prêt à tout pour venger sa femme mais ne se rendant pas compte qu'il risque tout, qu'il enchaîne erreur sur erreur. Et j'ai versé ma petite larme, je l'avoue. La fin est "belle" (j'ai conscience que ce n'est pas le mot adéquat), triste. Le meilleur moment du livre, je pense.

    Je n'ai pas compris un élément, je ne vous en dis pas plus. Seulement une histoire de génétique.

    Bref, le livre est plutôt intéressant mais à effet vomitif. Ca le résume plutôt bien. (;

    « Film : Ne le dis à personne VSpécial Halloween »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 19:23

    je n'ai pas lu ce livre mais de la façon dont tu le décrit il a l'air... plutot... dison gore, effrayant, terrifiant, fou, comme tu l'a dit "machiavélique" etc. ça donne envie de le lire surtout au moment d'haloween, non ??

    en tout cas tu décrit bien les choses, et ça me plait bien ^^ mais je pense que si je lit ce livre pendant Haloween je vais surement être  pendant... beaucoup de temps ! à peu près ;).

     

    Ah oui au fait je tient moi aussi un blog en partie "de lecture", même si je n'ai pas fait beaucoup de critques j'ai lu beaucoup beaucoup beaucoup de romans de BD de manga etc etc. et beaucoup de description comme tu en fait et je suis un peu "dure" en ce qui consiste le fait de revenir ou pas sur un blog mais je croit que je reviendrais sur ton blog !

    bonne continuation !

    2
    Samedi 2 Novembre 2013 à 13:54

    Oui, tes adjectifs correspondont parfaitement. ^^ C'est vrai que c'est une bonne idée pour halloween.

    Merci c'est gentil ! Oui, c'est un risque à prendre mais je ne pense pas que tu resteras traumatisée.

     

    Je passerai faire un tour sur ton blog alors. (: Oh merci !

    3
    Dimanche 3 Novembre 2013 à 20:17

    c'est rien, je trouve ton blog vraiment super ! bye

    4
    Mardi 5 Novembre 2013 à 19:05

    Merci. (:

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :